Créer des espaces favorables à la diversification des espèces et des milieux naturels

Le maintien de milieux ouverts est généralement favorable à la biodiversité, en créant des zones refuge pour les espèces prairiales, souvent en déclin de par la diminution de ces milieux en France.

Les bandes de servitude de gaz ou de ligne électrique favorisent la préservation de certains milieux (prairies humides) et la diversification des espèces, notamment par la création d’ouvertures dans les zones boisées, favorables au développement des plantes de lisières

©Téréga

©RTE

Recréation d’un front de taille artificiel pour hirondelles de rivage

©ERE

Zones de transitions entre le milieu aquatique et le milieu terrestre, les berges ont une grande valeur écologique. L’utilisation de techniques innovantes de génie végétal pour les protéger et les restaurer permet de conserver les fonctions écologiques des milieux rivulaires.

Consolidation de la berge en génie écologique et création d’une frayère

©VNF

Restauration d’une berge par la mise en place de toiles coco biodégradables et la plantation d’espèces végétales

©VNF

©VNF

©VNF

Zone aménagée pour être inondée afin de limiter l’impact des crues et de restaurer les écosystèmes alluviaux de la forêt

Plantation d’espèces arbustives locales remplaçant les arbres coupés lors des travaux et participant à la compensation des émissions carbonées

©Téréga

Création d’une nouvelle mare pour les amphibiens

©SNCF Réseau

©CILB | Club Infrastructures Linéaires et Biodiversité | 2019