Nos contributions

 
 

COHNECS-IT

COHNECS-IT est l’acronyme de « COnnectivité longitudinale et potentiel d’Habitat des dépendances vertes en fonction de leur Nature, des Espèces et du Contexte : une revue Systématique sur les Infrastructures de Transport ».

Il s’agit d’un projet de revue systématique dont l’objectif est de vérifier si la présence de dépendances vertes d’infrastructures linéaires de transport joue un rôle pour la biodiversité en tant que potentiel d’habitat ou de corridor écologique. Le projet est commandité par le Club des infrastructures linéaires & Biodiversité (CILB), le MEDDE en coordination avec l’ADEME via le programme ITTECOP (Infrastructures de Transports Terrestres, ECOsystèmes et Paysages), l’ADEME et la FRB. Il est porté par le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) en collaboration avec plusieurs autres institutions.

 

Une première publication donne les résultats de cette analyse pour les insectes (A. Jeusset et al., 2016). La revue systématique est à ce jour encore en cours pour les autres espèce.

 

 

Dépôt légal des données brutes de biodiversité

La mise en place du processus de dépôt légal des données brutes de biodiversité fait suite à l’application de la loi du 8 août 2016 sur la reconquête de la biodiversité et des paysages. Les modalités de saisie et versement des données brutes de biodiversité sont fixées par décret et s’effectuent au moyen d’applications informatiques mises gratuitement à disposition des maîtres d’ouvrage par l’Etat. Cette obligation règlementaire est un prolongement de l'outil CardOsb, co-créé par le MNHN et le CILB, permettant de gérer des données naturalistes en y associant des informations afin de les bancariser.

La plateforme de dépôt légal de données de biodiversité permet la standardisation et le versement des données d'observations de biodiversité dans l’Inventaire national du patrimoine naturel (INPN).

L'objectif de ce dispositif est l'enrichissement de la connaissance en vue d'une meilleure protection du patrimoine naturel de la France.

Ce dispositif s'applique :

  • aux études d'impact (évaluation préalable et suivi) réalisées dans le cadre de l'élaboration des plans, schémas, programmes et autres documents de planification mentionnés dans l'article L. 122-4

  • aux projets d'aménagement soumis à l'approbation de l'autorité administrative.

 

Revue Terre Sauvage n°320 - corridors écologiques

En septembre 2015, le numéro 320 de la revue Terre Sauvage dédiait un numéro spécial aux corridors écologiques, facteurs de migration des espèces. Ce numéro, réalisé conjointement avec le CILB, montre comment les infrastructures linéaires, au-delà de leur aspect fragmentant pour les habitats, concourent à créer des opportunités de déplacement pour la faune, là où le paysage s'était refermé, influant négativement sur les cortèges d'espèces.

Une vingtaine de pages de ce numéro est consacrée à la présentation des pratiques de gestion et des actions proposées par les gestionnaires d'infrastructures linéaires du CILB. 

La réflexion développée dans ce numéro esquisse des infrastructures qui ne sont plus synonymes de barrage mais bien de nouvelle opportunité de déplacement des espèces grâce au renforcement des corridors écologiques à proximité. 

Des initiatives qui visent à faire changer le regard souvent négatif porté sur les infrastructures linéaires et leurs conséquences sur l'environnement. 

 

Infra Eco Network Europe - IENE

IENE est une organisation européenne dont l’objet  est l’intégration des infrastructures linéaires dans leur environnement, en particulier les routes et les voies ferrées , le sujet historique. Fondée en 1996, IENE rassemble des représentants des organismes de recherche, des autorités en charge de ces réseaux, des opérateurs, des ONG concernées. IENE organise une conférence internationale tous les deux ans. C’est à l’occasion de la conférence de 2016 organisée par la France, à Lyon, que le CILB a rejoint IENE. La dernière conférence a eu lieu à Eindhoven aux Pays-Bas en 2018. Le CILB est membre du « Gouvernance Board » d’IENE depuis cette conférence. En 2018, la France a pris le relais de la Suède pour assurer le secrétariat d’IENE. La FRB a pris en charge cette mission.

 

Les membres du CILB et leurs partenaires sont intervenus lors des deux dernières conférences. Une part des travaux de recherches réalisés dans le cadre de l’appel à projet CILB-ITTECOP-FRB. Les présentations ou résumés sont accessibles ci-dessous.

 

Assises nationales de la Biodiversité

Depuis 2011, les Assises fédèrent les acteurs majeurs de la biodiversité (publics, associatifs et privés) et ont déjà réuni près de 4 000 personnes. Le Ministère de l'Environnement, mais aussi par exemple l’ADEME, la CDC, le MNHN, l’ONEMA… : c’est au total plus de 50 partenaires qui soutiennent l’événement. Depuis 2018, co-organisées avec la toute nouvelle Agence Française pour la biodiversité, les Assises participent à structurer les politiques futures en termes de biodiversité et d'environnement, au niveau national.

Avec une trentaine de conférences et d'ateliers chaque année à destination des agents des collectivités, des élus locaux, des associations et de tout professionnel directement concerné par la question cruciale de la biodiversité, les débats leurs permettent d’échanger ensemble.

 

Le CILB participe à ces assises et tient régulièrement un stand comme lors des 6èmes assises en 2016 à Dijon, des 7èmes assises en 2017 à Ajaccio ou bien des 8èmes assises en 2018 à Valenciennes.